La reprise, le renouveau?

Publié le 21 mars 2022 à 23:48

Actuellement, je ne sais plus trop où j'en suis. L'envie de voyager s'est comme envolée avec mon amour pourtant sous la tristesse je suis certaine qu'elle existe encore. Je sais lire les signes dans mon esprit, les étincelles qui se ravivent par moment quand je cherche à redonner du sens à mon voyage.

Je suis désemparée.

Ces chamboulements me donne l'impression ne plus rien savoir comment voyager, ni bivouaquer, ni comment me débrouiller. La peur et la panique m'assaillent sans prévenir. Malgré tout je m'accroche, toutes ces choses n'ont pas pu disparaitre comme ça, elles se sont seulement cachées. Je n'ai qu'à les chercher et attendre que se qui me les cachent se dissipent.

Demain, je repars de cet hôtel, j'ai fini d'initier ce nouveau blog, il n'y a plus qu'à le remplir et l'organiser au fur et à mesure, mais pour cela, il faut que j'avance que je fasse de nouvelles photos, de nouvelles découvertes, de nouvelles aventures. Donc demain je me remets en route. En stop. Chose aisée,  seule avec mon chien, peu d'attente en perspective. Par contre où vais-je donc? Beaucoup d'incertitudes encore, j'aimerai trouver un workaway pour changer un peu d'expérience et me faciliter la tâche en ce début de nouveau voyage. L'idée de rencontrer de nouvelles personnes, de m'occuper l'esprit en apprenant de nouvelles choses, tout en n'étant pas dans les difficultés du voyage à pied en stop, m'attire. Sinon la destination principale suivante est Florianópolis, une ville sur la côte à 560 km d'où je suis actuellement, Miracatu, et aussi l'un des derniers endroits qui m'intéresse de voir au Brésil. En chemin, j'irai peut être faire un tour dans la grande ville de Curitiba qu'on dit merveilleuse et qui possède de jolis parcs urbains, ou encore une petite randonnée dans les montagnes avant Curitiba si le courage me revient d'ici là pour faire du bivouac. 


"La douleur infinie de celui qui reste

Comme un pâle reflet de l'infini voyage

Qui attend celui qui part." 

Pierre Boterro, Ellana, L'envol


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.

Créez votre propre site internet avec Webador